Cyber Monday Bertin IT

François JEANNE-BEYLOT sera l’invité du 2ème CyberMonday de Bertin IT sur l’évolution du métier de #veilleur et son #avenir. RDV lundi prochain (12-04-21) sur Linkedin ! https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6785106940490993664/

Webinaire Réussir sa veille sur internet

Retrouvez le wébinaire animé par François JEANNE-BEYLOT avec l’Ecole de Guerre Economique sur le thème “Réussir sa veille sur internet : surveiller les sources ouvertes en évitant les angles morts“, disponible en rediffusion jusqu’au 01/11/2021.

Le monde d’après, un monde malinformé ?

Retrouvez le regard d’expert de François JEANNE-BEYLOT dans la dernière newslettter Intelligence stratégique, diplomatie et communication digitale ESL Network Antidox.
https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6781111167801729024/

Calendrier de l’Avent numérique Troover InMédiatic 2020 #OSINT

Pour la treizième année, Troover – InMédiatic vous propose de voir la recherche d’information sur Internet d’un autre angle grâce à notre Calendrier de l’Avent numérique. Sur le site Internet de Troover et nos comptes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin), nous vous donnerons chaque jour jusqu’à Noël, un site Internet pour trouver effectuer des recherches pertinentes en sources ouvertes et connaitre des sources de qualité … dès le premier décembre !

Pour donner envie à l’internaute de mieux structurer ses recherches en enrichissant ses sources et outils d’investigations et pour « sortir du tout Google », cette idée originale est née en 2008 : donner tous les jours avant Noël une de nos sources préférées : 25 sites pertinents et de qualité, pour trouver des informations utiles et fiables en dehors des moteurs de recherche.

Il y a deux ans, notre calendrier de l’Avent était spécialisé sur l’Afrique, cette année, comme en 2019, il sera consacré aux outils OSINT (Open Sources INTelligence)

Rendez vous chaque jour sur le site et cliquez sur le numéro du jour pour découvrir une source ou un outil d’OSINT

Notoriété d’enseigne : ne négligez jamais l’e-réputation !

“Celui qui a mauvaise réputation est à moitié pendu”, prophétisait l’écrivain anglais John Heywood au XVIe siècle. Quatre cents ans plus tard, à l’heure des réseaux sociaux, la maxime semble plus que jamais d’actualité. Des réputations se font et se défont sur Internet avant même que vous en ayez pris conscience.

Retrouvez l’interview de François JEANNE-BEYLOT dans cet article de l’Officiel des Réseaux

Conférence sur l’influence de la vidéo-surveillance, la biométrie et la reconnaissance faciale

La crise sanitaire mondiale que nous traversons a provoqué une accélération spectaculaire de l’utilisation par les États des outils technologiques de surveillance des populations : traçage numérique, bracelets électroniques, vidéo-surveillance, biométrie, reconnaissance faciale, drones, etc. Nés de la rencontre des doctrines sécuritaires qui ont émergé partout dans le monde depuis trente ans et du développement phénoménal des capacités numériques, ces outils ne sont pas l’apanage des pays totalitaires. L’hubris technologique touche également nos démocraties. Il est urgent de s’interroger sur l’effet de ces technologies sur nos droits et nos libertés. La crise sanitaire nous a-t-elle fait franchir un cap dans leur réduction ? La quête de sécurité justifie-t-elle le déploiement d’un tel arsenal ? Est-il possible d’élever des garde-fous contre les risques d’abus et de dérives ? Quelles perspectives pour l’avenir ? De ces questions et de quelques autres, François JEANNE-BEYLOT débattra dans une e-conférences organisée par l’Institut Thomas More qui est à la fois un laboratoire de solutions innovantes, un centre d’expertise et un relais d’influence : “Vidéo-surveillance, biométrie, reconnaissance faciale”le jeudi 25 juin 2020.

Plus d’infos : http://institut-thomas-more.org/2020/07/12/libertes-publiques-et-technologies-de-surveillance-etat-des-lieux-et-perspectives-apres-la-crise-sanitaire/

Webinaire Relance verte: « Entrepreneuriat responsable et partenariats »

La Société d’Encouragement pour l’Industrie National participe au collectif d’associations et d’acteurs économiques qui lanceront le 5 juin prochain, une initiative pour la relance verte. Sous l’intitulé « comprendre et agir tous ensemble » la campagne vise à faire valoir la contribution d’une variété d’entrepreneurs (entreprises privées, ESS, associations, collectifs de citoyens…) et de solutions pour la transition écologique et le développement durable. Pour lancer cette initiative une journée de webinaires est organisée le 5 juin. Portant sur différentes composantes de l’économie verte et durable, ces webinaires permettront de positionner les enjeux illustrés par des solutions et à formuler des propositions sur la relance verte.

François JEANNE-BEYLOT interviendra à ce webinaire pour témoigner en tant que partenaire de Franco-fil sur les projets entrepreneuriaux innovants.

Plus d’infos : https://cpccaf.org/XCMD.RE9fU2hPQko8MjU+MDAwMDAtMC0wNTItMDAwMDAwMDA0MTQyNg==.html

La crise sanitaire renforce-t-elle le pouvoir du numérique sur nos vies ?

Retrouvez l’interview de François JEANNE-BEYLOT, Gérant Fondateur de Troover-InMediatic sur Radiio Notre Dame : La crise sanitaire renforce-t-elle le pouvoir du numérique sur nos vies ?

Troover InMédiatic lance un site d‘informations sur les solutions numériques innovantes de surveillance du #COVID19

Depuis le début de cette crise sanitaire, les innovations numériques se sont multipliées pour tenter de surveiller l’évolution de la pandémie. Ainsi, le COVID est un moteur bien involontaire de la transformation digitale dans de nombreux pays mais parfois au détriment des droits fondamentaux. Rappelons tout d’abord que les solutions numériques envisagées ne permettent pas de lutter contre le virus mais peuvent contribuer, à tous les moins, à limiter son évolution et ce à deux conditions : Soit que qu’elles soient utilisées de façon massive (donc qu’elles soient obligatoires), soit qu’elles soient associées à des mesures de contrôle, de répression ou de confinement des personnes. Par ailleurs, la collecte de données nécessaires au bon fonctionnement de ces applications est souvent contraire aux principes éthiques et réglementaires acceptés à minima en Europe. Même l’anonymisation des données, présentée comme un préalable nécessaire à l’utilisation “propres” des données privées est soumise à controverse. Il convient également de s’assurer de la sécurité des accès aux données personnelles et aux traces numériques afin que celles-ci ne puissent être volées ou piratées … Enfin, il nous faut envisager avec anticipation cette fois-ci, l’avenir de ces données, lorsque les besoins de surveillance liés au COVID ne seront plus d’actualité.

Devant ce phénomène, nous avons souhaité apporter, à titre pédagogique, un éclairage éthique et réglementaire sur les solutions numériques proposées ou imposées dans différents pays. Nous avons donc mis en place une veille sur les innovations de lutte contre la pandémie du COVID. Chaque innovation collectée est relayée sur Twitter (@COVID_Innov) avec une pastille de couleur après analyse des risques associés en matière éthique et réglementaire. Nous avons par ailleurs recensé toutes ces innovations numériques dans une cartographie en spécifiant le type de données collectées : Données biométriques (BIO), données de santé (HEA), données de géolocalisation (GEO), données mobiles (MOB), données Bluetooth (BLU), données personnelles (PER), données comportementales (BEH). Le détail de chaque pays est disponible par zone sur le site Internet (www.covid-innovation.fr) ainsi que la cartographie mise à jour régulièrement.

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

Retrouvez la dernière tribune de François JEANNE-BEYLOT, Directeur associé d’InMédiatic dans Atlantico : Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous